REJOIGNEZ-NOUS

 

AIDONS recherche bénévoles jeunes et moins jeunes pour missions en France et au Maghreb

 

                    contact@aidons.eu

 

 

 

 

 

                                             

4ième Colloque sur la relation France-Algérie. 27 mars 2018

 

       

 

          RELATION

 

FRANCE-ALGÉRIE

 

 

                                

4ème colloque :

         

    "la société civile"

 

 

 

   Mardi 27 mars 2018

         Paris 4ème

 

Inscription, programme sur : https://www.weezevent.com/colloque-france-algerie

 

 

 

AIDONS partenaire de "Salveterra"

Edito de mars

                    Economie, diaspora, Maghreb

 

La diaspora « maghrébine » contribue à l'économie des pays d'origine de différentes manières :

1- par le transfert d’argent directement (virements, mandats…) ou indirectement (vêtements, matériel électrique ou électronique, médicaments…)

2- en dépensant de l’argent lors des vacances passées dans les pays d’origine

3- en investissant dans des projets créateurs de richesses et d’emplois

4- en facilitant/contribuant à l’exportation de produits et services des pays d’origine vers les pays d’accueil

Les pays maghrébins encouragent depuis des années (Algérie) voire quelques dizaines d’années (Maroc, Tunisie) l’investissement productif par leur diaspora dans le pays d’origine. Depuis peu, ils ont lancé « le recrutement » de leur diaspora en faveur de l’export évoqué ci-dessus.

Sur le troisième point, porteur d’espoir économique, force est de constater que les efforts des pays d’origine destinés à attirer des investisseurs de la diaspora peinent à donner les résultats attendus.

Différentes causes sont à l’origine de ces résultats décevants. Les obstacles et entraves qui mènent à ces résultats sont dus à la situation politique, économique, juridique et financière propre à chaque pays, bien sûr, mais également à des constantes régulièrement signalées par les porteurs de projet d’investissement.

Lors du projet* France-Tunisie réalisé par l’association AIDONS, des sondages réguliers réalisés sur une population de près de 120 porteurs de projets de création de très petites entreprises pour connaitre les causes principales qui sont à l’origine de l’abandon ou de l’échec du projet, les principales réponses, dans l’ordre, étaient :

-          La corruption, la bureaucratie, le manque de financement, la circulation des capitaux, l’insécurité des personnes et des biens…

Ce sont là des éléments qui font partie de ce que l’on appelle le « climat des affaires » et qui pèsent lourd dans le passage à l’acte d’investir des porteurs de projet.

Ces résultats à « grande » échelle statistique constatés sur le projet tunisien sont confortés auprès d’autres investisseurs, intéressés par l’Algérie ou le Maroc, reçus individuellement par AIDONS dans le cadre du travail d’accompagnement des porteurs de projet.

 

Que faut-il pour que le pouvoir politique au Maghreb s’engage concrètement et rapidement dans l’amélioration réelle du climat des affaires ?

*Projet « Codéveloppement, entreprenariat et solidarité France-Tunisie ». Crée en 2010 pour le soutien à la création d’entreprise en Tunisie. D"un budget d’environ 200 000 euros il avait pour objectif d’accompagner 50 porteurs de projet migrants tunisiens jusqu’à la création de leurs entreprises dans les régions enclavés de la Tunisie. Il a bénéficié du soutien du pôle Migrations et Développement du Ministère français des Affaires Etrangères ainsi que de l’ambassade de Tunisie en France.

 

LES COLLOQUES FRANCE-ALGÉRIE

"La Relation France-Algérie"

 

CYCLE DE COLLOQUES France-Algérie

 

Une fois la phase historique particulièrement douloureuse de la colonisation dépassée, les relations entre l’Algérie et la France ont été caractérisées par des évolutions contrastées. Notamment en raison des luttes conduites dans chaque pays par divers acteurs politiques et sociaux articulés autour d’enjeux de mémoire, principalement.

 

Au final, en termes de politiques officielles définissant les relations entre les deux pays, si, du côté algérien, la posture demeure relativement constante, en France elle évolue de manière plus ou moins significative en fonction de certaines positions politiques des pouvoirs en place.

 

Or, d’une manière ou d’une autre, les fluctuations affectant les relations algéro-françaises influent directement sur la vie de la communauté de chacun des deux pays vivant dans l’autre et ce, dans les domaines les plus divers qui en caractérisent les activités.

 

Afin d’améliorer l’état des relations entre la France et l’Algérie, des personnalités et organisations issues des sociétés civiles des deux pays agissent depuis longtemps sans ménager leurs efforts. Et c’est dans la droite ligne de ces actions que le cycle de colloques qui traite de la relation France-Algérie dans les domaines politique, économique, de l’éducation/culture, de la société civile est lancé entre février et novembre 2017.

 

Organisé par un collectif d’associations issues de la société civile œuvrant en France, ayant toujours milité pour un rapprochement entre les deux pays, et parrainé par la Mairie de Paris, ce cycle de colloques verra l’intervention de personnalités algériennes et françaises connaissant de près la vie politique, économique et sociale des deux pays, en raison de leur expérience notable dans les domaines concernés. Et toutes animées du même esprit de coopération visant à établir des logiques allant dans le sens du renforcement durable des intérêts mutuels des deux pays.

Les travaux du colloque permettront aux participants de débattre sereinement de tous les thèmes abordés.

  

Les associations organisatrices

 

Coup de soleilhttp://coupdesoleil.net/

FFA (Forum France-Algérie), http://www.forumfrancealgerie.org/

AIDONS (Association Internationale pour le Développement des Opportunités Nord-Sud), www.aidons.eu

AFA (Association France Algérie), http://www.asso-france-algerie.fr/

Touiza Solidarité Ile de France, http://www.touiza-solidarite.org/ 

3ième Colloque sur la relation France-Algérie. 25 octobre 2017

                                Compte rendu

 2ième Colloque sur  "La Relation France-Algérie"                         Le 17/05/2017   L'aspect économique

                                         Compte rendu

Le futur ambassadeur de France en Algérie

donne le ton: «Il faut passer à l’étape

supérieure»

 

«Nous constatons qu’entre la France et l’Algérie se développent des discours généraux, voire creux. Il

faut maintenant passer à une étape supérieure, à une période de projets concrets.»

C’est ce qu’a déclaré, mercredi à Paris, Xavier Driencourt, futur ambassadeur de France en Algérie lors d’une rencontre intitulée "La relation France-Algérie : hier, aujourd’hui, demain" ; organisée par des

associations franco-algériennes, rapporte l’Aps.

L’ambassadeur français, qui rejoindra dans un mois son poste a, en substance, souligné qu’ «avec le nouveau président français, Emmanuel Macron, et son Premier ministre, Edouard Philippe, nous allons vivre une période passionnante et exceptionnelle.»

Driencourt a surtout insisté sur le fait qu’il faudra, entre les deux pays, faire avancer des projets

concrets et précis, après les avoir identifiés et définis, suggérant de construire ce partenariat dans un cadre plus large qui engloberait les trois pays du Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc) avec les trois autres pays du Nord (France, Italie et Espagne).

Dans ce sens, il a appelé les binationaux à jouer un rôle important dans le raffermissement des liens entre la France et l’Algérie en intégrant des projets dans les divers domaines et faire un travail utile pour les deux pays» explique-t-il.

Il est à rappeler que Xavier Driencourt, qui se définit résolument comme ‘’l’ami de l’Algérie’’, a déjà occupé le poste d’ambassadeur à Alger durant la période 2008-2012,  à l’issue de laquelle il a laissé une forte impression.

1er Colloque sur  "La Relation France-Algérie"                            Le 21/2/2017   L'aspect politique

ACTIONS AU MAGHREB

  • Programme d'aide à la création d'entreprise en Tunisie

Suite...

  • Centre de formation aux TIC en Tunisie et au Maroc.

En savoir plus...

  • Envoi d'ordinateurs en Tunisie.

Suite...

ACTIONS EN FRANCE

  • Exposition/vente d’ordinateurs restaurés par une société employant des jeunes en insertion professionnelle.

Suite...

  • Centre de formation à la création d'entreprise pour les jeunes du département des Yvelines.

Suite...


Le coin des créateurs

Vous souhaitez créer votre entreprise mais vous êtes à court d'idées? Rendez-vous ici!

 

2018

Mercredi 6 juin 2018

     18 h à 19 h 30 

     MDA. 5, rue Perrée 75003

 

INFORMATION SUR L'ACCOMPAGNEMENT A LA CRÉATION D'ENTRE-PRISE

 

inscription sur : 

           contact@aidons.eu

Mardi 27 mars                    2108

   18 heures.  Mairie de Paris

Relation

   France Algérie

Mercredi 28 février                  2018

  18 h à 19 h 30 

MDA. 5, rue Perrée 75003

 

INFORMATION SUR L'ACCOMPAGNEMENT A LA CRÉATION D'ENTRE-PRISE

 

inscription sur : 

           contact@aidons.eu

Mardi 6 février  2108

Les relations franco-algériennes : quelles perspectives suite à l’arrivée d’E. Macron au pouvoir et aux incertitudes politiques en Algérie?

18h30
Institut Recherche Méditerranée-Moyen Orient (IREMMO) 

7, rue des Carmes - 75005 PARIS 

M° Maubert-Mutualité

2017

Jeudi 16 novembre                  2017

18 h à 19 h

 

INFORMATION SUR L'ACCOMPAGNEMENT

A LA CREATION D'ENTREPRISE

 

Sur inscription, par mail : contact@aidons.eu

 

 

25 octobre 2017

A 18h 30 à la mairie de Paris

Auditorium, hôtel de Ville

Paris 4ème

 

Relation

   France Algérie

 

27 septembre 2017

   Algérie en Mouvement! 

   du 27 au 30 septembre

 

Mercredi 27 septembre         18h30 - 22h

   à la Mairie du 2ème      arrondismt de Paris

17 mai 2017

A 18h 30 au CNAM

292, rue St Martin  Paris 3ème

 

Relation

   France Algérie

 

 

21 février 2017

A 18h 30 à la mairie du 3ème arrondissement de Paris

Relation

   France Algérie

 

 

18 et 19 février 2017

Hotel de Ville de Paris

ACTUALITES