Edito : l’État-l'université-l'entreprise-l'association : la chaîne d'union pour le développement économique.

Il semble que la crise économique soit installée pour longtemps dans un grand nombre de pays entrainant avec elle chômage, migration et souffrance de millions d’individus.

 

Les autorités des pays concernés sont engagées en permanence dans une lutte sans merci contre ces situations pénibles et douloureusesque subissent les personnes aux revenus limités ou inexistants. Dans ce combat incertain, toute tentative heureuse est la bienvenue, toute initiative prometteuse est à prendre.

 

L’Etat, l’université, l’entreprise, les associations ont tous un rôle à jouer : « inventer » des dispositifs permettant la relance et l’emploi, former des compétences, embaucher ces compétences pour produire et enfin accompagner et aider ceux qui sont en panne d’insertion économique.

 

Dans son domaine d’action, l’association, AIDONS participe et veut participer davantage à la création d’emplois et de richesses. Nous proposons la mise en commun de moyens juridiques, professionnels, matériels, intellectuels et financiers au service des porteurs de projet de création d’entreprise, dans le cadre d’un dispositif appelé : portage d’entreprise. Chaque acteur ayant un rôle à jouer.

 

L’Etat pour l’aspect juridique et financier

L’université et l’entreprise pour la formation de qualité et

L’association pour un accompagnement de proximité personnalisé.

 

Les entreprises candidates (entreprises-mères) au portage de petites entreprises (entreprises portées) s’engagent à accueillir des porteurs de projet sélectionnés par l’entreprise, l’université et l’association.

Les porteurs de projet sont ainsi formés à la culture et aux produits et services de l’entreprise qui les accueille. L’université intervient éventuellement pour des compléments de formation ponctuelle. L’association assure le suivi et l’accompagnement des porteurs de projet pendant et après leur « portage ».

 

L’entreprise-mère s‘engage également à passer la première commande de travaux et services à l’entreprise portée dès sa création.

 

La jeune entreprise peut ainsi bénéficier d’un « répit commercial » les premières semaines ou les premiers mois qui suivent sa création.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

2017

Jeudi 16 novembre                  2017

18 h à 19 h

 

INFORMATION SUR L'ACCOMPAGNEMENT

A LA CREATION D'ENTREPRISE

 

Sur inscription, par mail : contact@aidons.eu

 

 

25 octobre 2017

A 18h 30 à la mairie de Paris

Auditorium, hôtel de Ville

Paris 4ème

 

Relation

   France Algérie

 

27 septembre 2017

   Algérie en Mouvement! 

   du 27 au 30 septembre

 

Mercredi 27 septembre         18h30 - 22h

   à la Mairie du 2ème      arrondismt de Paris

17 mai 2017

A 18h 30 au CNAM

292, rue St Martin  Paris 3ème

 

Relation

   France Algérie

 

 

21 février 2017

A 18h 30 à la mairie du 3ème arrondissement de Paris

Relation

   France Algérie

 

 

18 et 19 février 2017

Hotel de Ville de Paris

 

 

2016

15 juin 2016

Le 15 juin 2016, AIDONS a déposé une demande de financement d'un projet en Algérie, dans le cadre du Paris Label Codéveloppement 2016.

 Le projet consiste en la création d'une maison de la jeune entreprise à Alger.

Notre projet n'a pas été retenu parce que l'association n'est pas domiciliée à Paris.

Ce sera chose faite pour 2017.

6 juin 2016

Le 6 juin 2016, AIDONS a déposé une demande de financement d'un projet en Algérie, dans le cadre du PRA/OSIM du Forim.

Le projet consiste en la création d'un centre d'accompagnement et de formation de porteurs de projet en Algérie.     Notre projet n'a pas été retenu. Nous attendons des explications.

18 mars 2016

 

Conférence sur le "Codéveloppement France-Maghreb" 

Salle SRV,

24 avenue Paul Raoult

Les Mureaux 

de 17 à 19h

 

En savoir plus >>

ACTUALITES

6 juin 2016